Big chop Jour-J

L'histoire de mon big chop

Lorsque j'ai fais mon défrisage en février j'étais loine d'imaginer que sa aurait été le dernier. Entre le mois de février et celui de mai, je me suis surprise à jalouser des filles avec leurs magnifique afros.

 

Une transition que je n'ai pas décidé

Un soir sur internet je suis tombé sur des blogs parlant des cheveux crépus, comme "Woman Attitude", "Les produits d'une nappy" et bien d'autres mais celui qui m'a le plus marqué c'est le "Journal d'une Nappy Girl", sans oublier les forums comme "Boucles et Cotons", "Afrodytes" et "Belle Exotic". Sur ces blogs et forums j'ai pu discuter avec des filles qui sont passé par les même étapes que moi. J'ai pu avoir des conseils et grâce à elles j'ai pu décidé de faire une une longue transition de 10 mois, enfi ça c'étais sans compter mon impatiente. En juin je commence donc de prendre soin de mes cheveux, je me suis abonée aux huiles végétales, au beurre de karité et à tout les bons gestes. Côté compléments alimentaires, j'ai commencé une cure de levure de bière. En juillet je joinds une cure de forcapil à ma routine capillaire. A ce moment j'ai eu un petit problème, comment gérer mes deux texture? J'en savais rien. J'ai été m'informer et j'ai lu que que les deux textures sont très difficiles à gérer et qu'il valait mieux big chopé. Je me suis posé énormément de questions: Est-ce que les coupes courte me vont?

Si sa e me va pas comment je vais faire pour me coiffer?

Enfin vous voyez l'angoisse habituelle.

 

Jour ou plutôt nuit du big chop

Le 4 aout à 23h30 après 3 mois de transition, j'ai décidé sur un coup de tête de big chopé seule devant mon miroir. Lorsque j'ai fini de tout coupé je n'oserais pas me regarder.

Quand j'ai eu le courage de lever la tête j'ai été plutôt surprise .........., cette coupe m'allait bien. Pourquoi m'étais-je tat inquiété?

Bonne question. Je me suis senti si libre et heureuse. Maintenant que je suis à big chop + un mois et demi, je ne regrette pas d'avoir sauté le pas. Sa m'a permis de renouer avec la femme noire que je suis. A celle qui ont peur, qui sont en indécise, je vous direz n'ayez aucune craintes, avoir les cheveux bouclés est un vrai bonheur.

Donc prenez votre courage à deux mains et retrouvez vos bouclettes.


 

Big Chop +1mois



19/09/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres